La forêt du Gâvre est un peu l’endroit parfait pour aller se balader un dimanche en automne. Ce jour là, j’avais cette envie si nette de me retrouver dans une nature sauvage, entourée d’arbres immenses, alors j’ai cherché la plus grande forêt à proximité de Nantes. Et c’est là que je suis tombée sur ELLE, la Forêt Domaniale du Gâvre.

La Forêt du Gâvre, je m’étonne de ne pas en avoir entendu parler plus tôt. Mon entourage connait désormais mon goût prononcé pour l’exploration du territoire nantais. Et bien personne ne m’en avait parlé de cette belle forêt. Et quand à mon tour j’ai annoncé fièrement la poésie trouvée dans ce lieu en automne, tous m’ont dit la connaître. Je vous propose donc certainement un classique aujourd’hui, mais qu’à cela ne tienne.

En ce dimanche d’automne, je voulais profiter des couleurs éclatantes et de la lumière magique de la saison pour respirer et prendre des photos. Il faisait un soleil magnifique, on se baladait sans veste, et même sans pull. Même à l’ombre il faisait bon. Impatiente, j’avais repéré le parcours de randonnée du Chêne de la Messe que nous avons suivi scrupuleusement. De grandes allées en petits sentiers, des pins géants aux chênes centenaires, nous avons vu, je pense, ce que la Forêt du Gâvre a de plus beau à offrir. Partout autour de nous il y avait des fougères gigantesques, les plus grandes que je n’ai jamais vues. Elles étaient toutes en nuances, du vert à l’orange et nous donnaient l’impression d’être au Paléolithique. Et puis une croix monolithique à la croisée des chemins, tellement rongée par l’eau qu’elle en est devenue d’une finesse incroyable.

Notre parcours de 6 km nous était donné en 1h30. Nous en avons mis 3, il fallait le temps. Le temps de prendre les photos, le temps de faire les idiots sur les branches-pont, le temps de regarder tout autour : les champignons amanites-tue-mouches, les scarabées qui traversaient les chemins. Et puis comme toujours, le temps pour lever les yeux et regarder autour de nous, et au-dessus de nous, la beauté de la nature qui nous entoure. Cette fois là il fallait simplement lever la tête un peu plus haut que d’habitude. C’est décidé, mon prochain achat photo ce sera un grand angle.

Et vous alors cette belle forêt vous la connaissez ? Sinon foncez tant que les feuilles ne sont pas toutes tombées !

Balade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du GavreBalade d'automne dans la Forêt du Gavre

Pratique

La Forêt du Gâvre

  • En voiture, il faut moins d’une heure pour se rendre dans la Forêt du Gâvre depuis le centre de Nantes
  • Le Parcours du Chêne de la Messe est vraiment à faire et il permet de s’éloigner des grandes allées plus fréquentées pour profiter de la tranquillité de la forêt
  • Sur le site de l’Office de Tourisme du Pays de Blain, il y a d’autres idées de randonnée dans la Forêt du Gâvre
  • Attention avant de vous y rendre regardez les jours de chasse !