Le shampoing et moi c’est un peu tout une histoire. C’est le premier produit qui m’a fait basculée vers les cosmétiques bio. Le premier produit qui m’a incité à regarder d’un peu plus près la composition de ce que j’achetais. Le premier produit qui a attiré mon attention sur la façon dont je souhaitais consommer.

J’avais donc envie aujourd’hui de vous raconter un peu mon histoire de shampoing. Un article très fille, et très long aussi, qui touche à une éthique de consommation et au Do It Yourself. Ça change de d’habitude. Mais après tout c’est bien le changement aussi non ? :)

Comment j’en suis arrivée à faire mes shampoings moi-même

Mon histoire de shampoing est partie d’un moment où mes cheveux étaient très abîmés par les lissages à répétition. Ça devait être en 2009 (ouille, coup de vieux). Une amie de l’époque m’a offert au même moment un shampoing naturel, fait maison. En disant adieu aux silicones qui étouffaient mes cheveux et ne faisaient que masquer les dégâts à grand coup de “brillance” et de “douceur” superficielles, j’ai pu soigner en profondeur mes cheveux et retrouver des pointes tout à fait correctes. Quelques semaines ont suffit, et ainsi vint la révélation ! Le sans silicone, le naturel, avaient sauvé mes longueurs.

J’aime bien toucher à tout et faire les choses moi-même quand je peux. Après des années de shampoings bio, j’ai tout naturellement eu envie de faire mes propres shampoings. De jouer au petit chimiste, d’y mettre ce que je voulais et de pouvoir en changer la composition à loisir en fonction de mes besoins capillaires. Mes cheveux s’habituent très vite à un shampoing qui devient alors inefficace et comme je fais partie de la team Cheveux-gras-Cheveux-fins c’est vite le drame.

Aroma-zone, le site qui fait (presque) tout pour nous

Pour faire ses cosmétiques maison, Aroma-zone c’est LA référence. Le site propose tout ce dont on a besoin. Des matières premières, des recettes, des contenants, … C’est aussi sur ce site que j’achète une bonne partie des produits que j’utilise au quotidien que ce soit pour me teindre les cheveux, me démaquiller, soigner mes migraines et donc aussi pour faire mes shampoings. (Et non, ceci n’est pas un article sponsorisé ;))

Pour ceux qui voient de là les éprouvettes, la fumée bleue et la combinaison jaune à la Breaking Bad, rassurez-vous. Quand je parle de faire mon shampoing, en fait j’achète une base shampoing neutre. Il s’agit en fait d’un shampoing prêt à l’emploi qui lave mais qui n’a pas vraiment de propriétés particulières. Je l’utilise d’ailleurs parfois seul quand je n’ai pas le temps de faire ma petite tambouille. Mon rôle dans la composition du shampoing se limite donc à ajouter les principes actifs que sont les huiles essentielles et les divers actifs cosmétiques. C’est donc très simple, et faire un shampoing qui me dure 2 à 3 mois ne me prend que 10 minutes. Le plus long étant de se renseigner et trouver les bons actifs.

Quand j’ai commencé à faire mes shampoings maison, il y a 5 ans, j’utilisais les recettes Aroma-zone histoire de me rassurer. Je me suis rendue compte que certains ingrédients comme les colorants, où les agents moussants ne m’étaient pas essentiels. J’ai eu envie de m’en passer pour rester sur des recettes basiques et efficaces. Et comme Aroma-zone fait très bien les choses, sur la fiche du shampoing neutre on nous explique très simplement quels ingrédients associer à cette base et à quel dosage.

J’ai désormais chez moi une bonne base d’actifs, et je fonctionne désormais avec ceux-ci. En fonction de ce que j’ai à la maison et de mes besoins capillaires du moment. En essayant un nouvel actif de temps en temps pour varier un peu.  Au début, ça coûte un peu cher d’acquérir le matériel, les contenants et les ingrédients. Ça peut dissuader, mais une fois que l’on a tout ce qu’il faut à la maison c’est une solution non seulement écologique et ludique, mais aussi très économique. A présent j’achète mon shampoing neutre au litre et je tiens facilement 1 an avec ma grosse bonbonne à 14,90€.

Mon shampoing maison pas à pas

Step #1 : rassembler le matériel & les ingrédients

  • la fameuse base shampoing
  • des actifs cosmétiques (pas plus de 3). Dosés entre 1 et 5 % du volume total du shampoing selon les actifs. (soit entre 1 et 5 ml pour 100 ml).
  • une huile essentielle entre 0,5 à 2% du shampoing (soit entre 15 et 60 gouttes pour 100ml).
  • un mini-fouet, pour touiller
  • un bécher de 100ml
  • une seringue pour transférer les actifs en quantité (ou visqueux) c’est plus simple que les gouttes. Aroma-zone les fournit ;)
  • un entonnoir large, sinon le transfè