En septembre mes parents, l’amoureux et moi-même, nous avons profité de deux belles journées pour partir faire un mini road-trip dans les Gorges du Tarn. Ce sont mes parents qui nous avaient vanté les mérites de ces lieux que l’on dit grandiose. C’est également eux qui nous ont embarqué dans l’aventure et ils ont bien fait. Nous avons adoré ces deux jours passés sur les petites routes sinueuses de la vallée du Tarn.

Que voir dans les Gorges du Tarn?

Les Gorges du Tarn offre un paysage tout à fait unique en France. C’est ce genre d’endroit qui me fait dire que l’on a tellement de chance de vivre dans un pays si riche. Nous revenions tout juste de notre semaine en Haute-Savoie, je ne m’attendais pas forcément à en prendre plein les yeux dans un canyon après avoir plus que profité de la haute montage. Pourtant j’ai été impressionnée pour plus d’une raison.

Le Tarn naissant est fortement encaissé dans sa vallée. Sur ses rives nous sommes véritablement coincés entre deux murs de roche. Les paysages sont grandioses et vient avec eux ce sentiment que j’aime tant de se sentir tout petit face à la nature.

Les Gorges du Tarn ont été particulièrement bien épargnées par la vie moderne puisque la route n’y est arrivée qu’en 1906. Avant cela les habitants se déplaçaient uniquement par bateau sur la rivière, ou via des sentiers qui reliaient les plateaux aux villages de meuniers situés dans les gorges.

Sur les falaises, parfois à pic, viennent se nicher de nombreux villages anciens, très authentiques et particulièrement bien conservés. Depuis les Gorges du Tarn nous sommes surplombés par des villages troglodytes, nos haltes se font dans de petites villes médiévales et le parcours est ponctué par de nombreuses églises romanes, châteaux et moulins. Tout au long du parcours on se demande comment les gens pouvaient vivre dans ces lieux, coupé du monde et coincés dans leurs rochers !

La route des Gorges du Tarn, la D907BIS, est une petite merveille. Elle permet de suivre de près la rivière tout au long de son parcours. Nous sommes tantôt en hauteur, tantôt sur la rive. La route nous amène à passer dans des tunnels creusés dans la roche ou en dessous de promontoires rocheux. La route à elle seule est une belle attraction et une véritable prouesse technique.

Gorges du Tarn

Gorges du Tarn

Gorges du Tarn

Gorges du Tarn

Gorges du Tarn
Château de La Malène

Gorges du TarnGorges du Tarn

Notre parcours pour profiter des Gorges du Tarn en voiture

Nombreux sont ceux qui font les Gorges du Tarn en kayak, et je pense pouvoir dire sans trop m’avancer que nous le feront également aussi un jour. Mes parents n’étant pas branchés sport d’eau, nous nous sommes contentés de la route pendant deux jours mais c’était déjà bien suffisant pour se ressourcer et profiter des lieux. Il y a énormément de choses à voir dans les Gorges du Tarn, nous aurions pu prendre un jour de plus afin de prendre notre temps et de plus nous poser.

La partie des Gorges du Tarn la plus intéressante se situe entre Sainte Enimie et Mostuéjouls. En amont et en aval, l’escarpement n’est pas le même ce qui rend la route moins impressionnante. L’avantage c’est que sur cette partie, il n’y a presque qu’à suivre la route D907BIS pour en profiter. Quelques points de chute nécessitent néanmoins que l’on s’y arrête un peu plus longtemps :

Sainte-Enimie

Le village médiéval de Sainte-Enimie est parfaitement bien conservé et plus grand qu’il n’y parait depuis la route. Il ne faut pas hésiter à s’enfoncer dans les ruelles médiévales, à monter jusqu’à l’ancienne abbaye devenue collège et à redescendre par les chemins de terre qui sont encore empruntés par les habitants.

0917_Gorges_du_Tarn_Lozere-10Gorges du TarnGorges du TarnGorges du Tarn


Le Moulin de Cénaret à Saint Chély du Tarn

Au fond de ce joli village, une boutique a pris place dans un ancien moulin. L’eau sort littéralement du cœur de la roche. La boutique en elle-même est très sympa et propose de chouettes souvenirs. Juste à côté un chemin mène à une vieille église creusée dans la roche.

0917_Gorges_du_Tarn_Lozere-14Gorges du Tarn

Le Point Sublime

C’est l’un des plus beaux points de vue sur les gorges mais il nécessite de s’éloigner pour une quarantaine de minutes de la route qui longe la rivière.

Gorges du TarnGorges du TarnGorges du Tarn

 

Le Point de vue sur La Malène depuis le plateau de la Vierge

Il se situe juste en face de la ville et la route à elle seule vaut le détour !

Gorges du Tarn La Malène

 

Le Pas de Souci

Le Pas de Souci offre un joli point de vue, moins haut que le Point Sublime, sur la rivière à un endroit où elle disparaît sous un amas de rocher. Reste à passer outre la boutique de souvenirs kitch qui se situe en bas du promontoire. La montée est payante, 1,50€.

Gorges du TarnLe village de La Sablière

Il se situe sur la rive opposée à la route ce qui nous permet de très bien le voir. S’arrêter à son niveau permet d’examiner une des tyroliennes qui permettent aux habitants des gorges de transférer d’un côté à l’autre de la rivière des objets. En plus de cela, on peut aisément descendre en contrebas et profiter d’une jolie plage de sable fin au bord de l’eau.

Gorges du Tarn - Plage de La SablièreGorges du Tarn - Tyrolienne de La Sablière

Deux coups de cœur dans les Cévennes, non loin des Gorges du Tarn

Venant d’Auvergne nous sommes arrivés par les petites routes et nous voulions également avoir une idée des paysages offerts sur les plateaux que l’on nomme ” Les Grands Causses” dans la région. Bien que moins riches que les gorges en terme de point de vue et d’architecture, ils méritent le coup d’œil. Plats et vides, ce sont des déserts ou presque. Même venant d’une région rurale, je me suis étonnée du peu de vie que l’on trouve sur ces plateaux ou règne bruyères et cailloux. Il y a néanmoins là aussi quelques belles choses à voir et rien que cela suffit à les rendre impressionnants.

Le Chaos de pierres du Mont Lozère

Nous sommes au milieu de milliers de rochers de tailles différentes. Ces rochers semblent tout droit tombés du ciel. Ces paysages m’ont rappelés ceux du Buren en Irlande.

Chaos de Pierres du Mont Lozère

La Grotte de Dargilan

C’est l’une des principales de la région. Elle est de taille très importante avec trois salles et on y trouve de belles concrétions calcaires. N’étant pas encline à la spéléologie je n’avais jamais visité tel lieu et j’ai été subjuguée par la façon dont la roche peu prendre des formes organiques. Et puis, c’est encore un de ces endroits où l’on se sent tout petit.

Grotte de Dargilan Cévènnes

Gorges de la Jonte depuis Dargilan
Gorges de la Jonte depuis Dargilan

Pratique, les Gorges du Tarn

  • Afin de profiter des lieux il faut bien prendre 2 jours pour visiter les Gorges en voiture, 3 à mon avis pour faire Gorges et Causses et encore 1 de plus si vous voulez vous réserver une journée kayak.
  • Pour les plus pressés je conseille de se concentrer sur la partie Sainte-Enimie <> Le Rozier.
  • Il y a une belle randonnée à faire pour aller voir les troglodytes de Saint Marcellin et Eglazine. Nous n’avons pas eu le temps de la faire, mais ça donne envie.
  • Comme toujours, il vaut mieux y aller en dehors de la période des vacances d’été. En septembre il y avait encore pas mal de monde. Les routes sont, comme vous vous en doutez, étroites et sinueuses. C’est ce qui fait le charme du lieu mais, avec du monde, il devient difficile d’apprécier les paysages.
  • Il y a de nombreux restaurants et hôtels sur la route qui longe le gorges notamment à Eglazine et La Malène. Je ne peux pas vous conseiller d’hôtel car le nôtre n’a pas été de tout repos.
  • En revanche, nous avons mangé dans un très bon restaurant proposant une cuisine maison à base de produits locaux juste à côté de Dargilan : Le Bel Air à Larnuéjols.